Anciens bassins de Saint-Gobain à Auvelais

Sambreville doit réagir pour ne pas perdre les subsides européens

Interrogé par le député wallon Stéphane Hazée, le Ministre de l’Environnement a délivré une réponse inquiétante quant à la perspective de voir le site des anciens bassin de Saint-Gobain assainis. Pour ECOLO, il est urgent que la commune de Sambreville propose un vrai projet de reconversion.

Le choix étonnant du Gouvernement fédéral de construire une prison dans l’entité de Vresse-sur-Semois a pour conséquence l’abandon du projet de prison à Auvelais, en lieu et place des anciens bassins de décantation de Saint-Gobain. Suite à cette annonce, le chef de groupe ECOLO au Parlement de Wallonie a interrogé le Ministre Di Antonio afin de savoir ce qu’il adviendra des subsides européens de 3 471 000 euros prévus pour l’assainissement du site.

La réponse du Ministre est inquiétante puisqu’il indique que « les fiches technico/administratives de ce projet, à communiquer à l’Europe pour validation, sont en cours de réalisation. Si aucun projet de reconversion après assainissement n’est connu ou initié, le Gouvernement wallon pourrait allouer ce subside à d’autres projets » (cf. question parlementaire et réponse en pièce jointe).

Pour Stéphane Hazée et le conseiller communal Jean-Luc Révelard: « il est tout à fait inconcevable de laisser passer le train des aides européennes. Compte tenu de la situation socio-économique de la Basse-Sambre et de la nécessité de recréer des emplois, on ne peut se montrer passifs ». Au prochain conseil communal, le groupe ECOLO interpellera le bourgmestre pour l’encourager à dégager avec les forces vives de la région un projet pour le site d’Auvelais

Stéphane Hazée
Chef de groupe au Parlement de Wallonie
Jean-Luc Révelard
Chef de groupe au Conseil communal de Sambreville
Share This