Claudio PESCAROLLO : 0494 / 908 732 ecolosambreville@yahoo.com


 

 

 

En 2012, ECOLO-Sambreville décrochait deux sièges pour porter son projet politique au sein du conseil communal. Après avoir mené durant toute la législature une politique d’opposition constructive mais sans concessions et émis de nombreuses propositions, ECOLO-Sambreville se présentera le 10 octobre 2018 avec une liste composées comme chaque fois d’écologistes et de citoyen(ne)s partageant nos valeurs.

Une liste riche de sa diversité et à l’écoute de la population pour augmenter sa représentativité et prendre part à la gestion de Sambreville si l’électeur lui en offre l’opportunité.

Forte de son passé industriel et de ses potentialités, Sambreville a besoin d’un projet novateur et enthousiaste qui rompe avec l’image sinistrée qui lui colle à la peau pour devenir un lieu de vie ouvert à tou(te)s les sambrevillois(e)s et où chacun(e) se sent écouté(e).

 

Les 9 propositions qui sont présentées aujourd’hui constituent un cadre des aspects importants qu’ECOLO-Sambreville entend défendre pendant cette campagne communale et que nous entendons, le cas échéant, mettre en œuvre.

Ces objectifs constituent donc une base qui a été alimentée par les rencontres que nous avons eues dans les quartiers, avec les citoyens et dans les groupes de travail que nous avons organisés.

 

Un proverbe africain dit : « Seul on va plus viteensemble on va plus loin ».

 C’est ce principe que nous avons voulu appliquer !

 

1.Gouvernance et Transparence

La gouvernance et la transparence sont pour ECOLO-Sambreville des enjeux importants de cette campagne. Et à fortiori de la prochaine législature.

1° ECOLO-Sambreville veut développer une vraie démocratie participative où les citoyens ont  leur mot à dire et où leur opinion compte vraiment.

2° ECOLO-Sambreville propose un mode de fonctionnement transparent et éthique.

Un fonctionnement où le pouvoir absolu qui règne depuis très longtemps avec les dérives connues du passé, notamment dans les systèmes d’engagement du personnel, n’a plus sa place.

 

2. Emploi et  Formation

Sambreville présente un des taux les plus importants de chômage en Wallonie, aux alentours de 20%, dont un tiers sont sans emploi stable depuis plus de trois ans. Par ailleurs, Sambreville possède un réseau dense d’enseignement et cependant un grand nombre de jeunes se retrouvent sans diplôme sur le marché du travail. 

1° ECOLO-Sambreville propose qu’un projet de  « territoire zéro chômeur »  soit analysé. Pour lutter contre ces fléaux,  il y a lieu de proposer de (re)trouver un  CDI répondant à des besoins locaux peu développés car peu solvables (rentables). Des expériences sont menées depuis un certain temps avec un vif succès en France à l’initiative d’ATD Quart Monde.

2° Ecolo-Sambreville estime qu’un travail de suivi, de formations pré-qualifiantes organisées par les associations reconnues comme CISP et de propositions de formations qualifiantes plus importantes doivent être proposés.

 

3.Mobilité douce

La mobilité douce est le parent pauvre de la politique communale en matière de mobilité.

Il est temps de rendre la route plus sûre pour les plus fragiles : les enfants qui se rendent à l’école en vélo ou tout citoyen qui voudrait se déplacer sans sa voiture au sein de l’entité.

1°ECOLO-Sambreville propose la sécurisation d’un axe Moignelée-Tamines-Auvelais en se basant sur le RAVEL existant. En complémentarité, la mobilité dans les quartiers sera repensée avec les habitants de façon à sécuriser les déplacements « doux », tout en laissant de la place au stationnement pour les riverains et les commerces. Les quartiers où les routes sont particulièrement délabrées seront traités en priorité, en même temps que les zones donnant directement accès à l’axe RAVeL.
Entre ces quartiers, la traversée des routes régionales sera sécurisée.

2° ECOLO-Sambreville souhaite également favoriser l’utilisation de vélos à assistance électrique pour le personnel communal. En mettant à sa disposition ce type de vélo.

3° ECOLO-Sambreville estime qu’il est temps de penser la mobilité autrement et d’envisager l’installation au sein de nos centres-villes de stations de vélos et de voitures partagés.

 

4.Commerce de centres villes

Si le commerce en périphérie se développe bien, il faut reconnaître que celui de nos centres ville est dans une situation catastrophique.  La situation est grave et elle engendre un niveau de pauvreté jamais atteint au cœur de nos deux centres. La politique menée  par la « gestion des centres villes » n’a apporté aucune amélioration, bien au contraire.

1° ECOLO-Sambreville entend  travailler à la redynamisation des commerces de centre-ville en concertation avec les associations de commerçants et en partenariat avec l’agence de développement local.

2° ECOLO-Sambreville veut pérenniser (Auvelais) et redéployer (Tamines) les marchés     hebdomadaires en favorisant une approche axée notamment sur  les producteurs locaux. (Celui de Tamines étant à l’agonie sans qu’aucune initiative n’ait été prise ces dernières années)

 

5.Logement

Il n’y a pas de réelle politique du logement à Sambreville.  Les seules mesures de      développement sont dans les mains de Sambr’Habitat, de l’Agence Immobilière Sociale et                 du monde associatif.

1° ECOLO-Sambreville veut développer une vraie politique en la matière en vue de permettre              une réelle mixité sociale équilibrée dans ce domaine.

2° ECOLO-Sambreville souhaite renforcer l’information sur les aides et les droits en matière    de logement, procéder à la mise en œuvre et au suivi des procédures en matière de               logement inoccupés, favoriser l’utilisation des étages des commerces en cas de rénovation.

 

6.Cohésion sociale

La cohésion sociale vise au bien-être économique, social, culturel de la population et  veille à la construction d’une société solidaire et coresponsable pour le bien- être de tous.

Pour atteindre ces objectifs une véritable équipe d’éducateurs de rue est nécessaire.

 

  • L’intergénérationnel

Les Aînés

 ECOLO-Sambreville souhaite développer des initiatives permettant un maintien à domicile le plus longtemps possible pour les personnes qui le souhaitent.  Mais le logement n’est qu’un aspect des mesures à prendre pour favoriser le vivre ensemble.   Nous soutiendrons les actions prises par la Comité Consultatif Communal des Aînés en les incitant à faire plus de propositions qui ont un impact sur la vie des seniors.

Nous veillerons également à accorder une attention particulière pour une mobilité repensée pour les aînés (trottoirs sécurisés, aménagements urbains spécifiques,…)

Les enfants et les jeunes

ECOLO-Sambreville veut une commune qui veille au bien- être de chacun dès le plus jeune âge, qu’elle permettent aux petits et grands, sans distinction d’origine sociale ou culturelle, de sexe, de condition physique, de grandir et de se développer

D’abord en répondant aux préoccupations des parents (place d’accueil, école, activités…)

Mais aussi en veillant à l’émancipation et l’autonomie des adultes de demain, à un âge où les inégalités sociales s’avèrent déjà déterminantes.

  • L’interculturalité

ECOLO-Sambreville veut relever le défi de l’interculturalité et ainsi reconnaître et valoriser la diversité des cultures et des modes de vie en « évitant le développement séparé des cultures. Il s’agit d’assurer la participation de chacun-e à la construction de notre commune. Ce qui nous rassemble est infiniment plus fort que ce qui nous sépare. Nous voulons œuvrer à la construction d’une commune ouverte, solidaire et respectueuse des droits humains.

  • La culture

ECOLO-Sambreville soutiendra le dynamisme de la commune en favorisant l’organisation d’activités culturelles accessibles à tous les publics au sein du village, des centres villes et des quartiers en concertation avec les acteurs et actrices locaux

  • Le sport

ECOLO-Sambreville veillera à promouvoir les aides financières pour la pratique d’un sport à destination des personnes précarisées, participera à la promotion des clubs sportifs de la commune de manière équilibrée et veillera à équilibrer le soutien aux activités et infrastructures sportives entre les sports privilégiés par les filles et les garçons.

  • La santé

ECOLO-Sambreville veut faire de la santé une politique communale transversale. Nous mettrons enfin sur pied une commission santé regroupant à la fois des professionnels, l’échevinat de la santé, le Plan de cohésion social et renforcera la collaboration avec tous les acteurs de terrains associatifs travaillant avec la population.

 

 7.Energie

A Sambreville plus d’un logement sur trois a été érigé avant 1900, la problématique des factures énergétiques est donc très prégnante.  Il y a donc lieu d’accélérer la mise en indépendance énergétique des bâtiments qu’ils soient privés ou publics.

1° ECOLO-Sambreville, en collaboration avec le Conseiller en énergie,  souhaite renforcer l’information sur les aides en la matière.

2° ECOLO-Sambreville propose d’organiser des achats groupés (isolation, panneaux thermiques, panneaux photovoltaïques, citerne d’eau de pluie…) pour  les propriétaires et les locataires désireux de réaliser des économies sur leur facture énergétique.

 

8.Cadre de vie

De l’observation quotidienne, il est indéniable qu’il subsiste de gros problèmes de propreté sur notre commune qui engendrent eux-mêmes un cycle permanent de la saleté.

1° ECOLO-Sambreville propose une intensification de la prévention mais aussi de la mise en place de mesures coercitives effectives  afin de rendre le cadre de vie des sambrevillois plus conforme à ce qu’ils sont en droit d’attendre.

2° ECOLO-Sambreville favorisera également toutes les mesures permettant d’impliquer et encourager les habitants Sambrevillois à être les acteurs et actrices de leur environnement qu’ils soient propriétaires ou locataires, peu importe leur lieu d’habitation. Cette implication a aussi un rôle social non négligeable. Elle permettrait de revaloriser les environnements publics ou même privés plus dégradés, de créer l’entraide, de renouer les liens de voisinage et d’améliorer la cohésion sociale.

3° ECOLO-Sambreville établira un cadastre du bruit. Le but étant d’obtenir un inventaire des zones prioritaires (zones d’habitat, de repos …) en matière de réduction de bruit pour préparer un plan d’action.

 

9.Finances

Les finances constituent le nerf de la guerre et il convient d’utiliser parcimonieusement les deniers publics et de rechercher activement des sources de financement alternatives.

1° ECOLO-Sambreville propose que des budgets participatifs soient attribués pour des projets présentés notamment par les comités de quartier, permettant ainsi une meilleure implication de la population dans la vie de ceux-ci.

2°  ECOLO-Sambreville sera attentif à ce que les montants reçus dans le cadre du FEDER soient utilisés dans leur totalité en réaffectant les sommes attribuées vers des projets qui n’auraient montants suffisants  et nécessaires à leur réalisation.

 

Share This