Benoit DENIS : 0496/281146 ecolosambreville@yahoo.com

Située à quasi équidistance de Charleroi et Namur, Sambreville doit se différencier de ces voisines pour être attractive et pouvoir espérer un redéploiement de ses activités économiques.

A Sambreville, si le commerce en périphérie se développe bien, il faut reconnaître que celui de nos centres-villes est dans une situation catastrophique. Pour ce faire, ECOLO-Sambreville croit que l’avenir de l’emploi et du commerce de centre-ville, en particulier, doit se focaliser sur une spécialisation et un développement des circuits courts et de l’économie circulaire. Le tout s’inscrit alors dans une politique plus large de développement durable. En effet, une économie dite « circulaire » fonctionne en boucle, faisant d’un déchet une nouvelle matière première. L’objectif étant de produire des biens et services tout en limitant fortement la consommation et le gaspillage des matières premières et des sources d’énergies non renouvelables. Pour concrétiser cette approche globale (commerciale et développement économique), plusieurs pistes doivent être envisagées en collaboration avec l’Agence de Développement Local et son groupe de travail « Commerces » regroupant des acteurs de terrains.

ECOLO-Sambreville travaille déjà, à son échelle et depuis 5 ans, à la mise en valeur des producteurs et artisans locaux avec l’organisation des « Journées Vertes ». Le besoin et l’attente de la population en la matière montre que le moment est venu de passer un cap en faisant de notre territoire un pôle d’excellence en la matière. C’est la raison pour laquelle ECOLO-Sambreville propose que la commune acquière toute la parcelle entre le Pré des Haz et le centre de Tamines (anciennement SAMERA), stratégiquement située aux abords du centre de Tamines et à proximité de la gare, pour y implanter une Halle. Ce complexe comprendrait à la fois un marché couvert réservé aux producteurs locaux, un hall pour les artisans locaux ainsi que d’autres espaces commerciaux et culturels.

La Halle doit devenir un complexe attractif avec des objectifs commerciaux, conviviaux et culturels.

Les occupants des lieux devront proposer à l’achat des produits locaux, de saison et accessibles à tous, une petite restauration issue de ces produits locaux (soupes, salades, tartines bio, pâtisseries bio, légumes, autres boissons…), de l’artisanat local, du dépôt-vente, du mobilier de récupération à vendre…

La Halle doit aussi devenir un lieu de rencontre et de culture où l’on pourra recréer du lien social en découvrant des expositions d’artisans locaux ou de nos académies, en prenant le temps de lire dans un espace-librairie, d’entendre des concerts, de réaliser des stages ou des formations spécifiques… .

La Halle doit enfin devenir le centre névralgique d’une nouvelle identité sambrevilloise susceptible d’attirer des investissements intéressés par le concept.

Par ailleurs, ECOLO-Sambreville pense que ce projet doit aller de pair avec la fin de la politique menée actuellement consistant à accepter la transformation de commerces de centres villes en logements.

Sans quoi, l’attractivité souhaitée sera compromise par le manque de densité commerciale.

ECOLO-Sambreville estime aussi qu’une coopération avec les commerces périphériques doit être intensifiée pour mettre en évidence les complémentarités et éviter ainsi les effets néfastes d’une concurrence exacerbée.

Ensemble redéployons notre potentiel.

Share This