Claudio PESCAROLLO : 0494 / 908 732 ecolosambreville@yahoo.com

Jean Luc Revelard

Jeannine Pawlak

Dernier Conseil ou pas, nos conseillères Muriel Minet (jusqu’en 2017) et Jeannine Pawlak Pawlak ensuite ainsi que notre conseiller et Jean Luc Révelard ont assumé leur rôle d’opposition sans fléchir en posant des questions mettant en avant des problématiques passées sous silence par la majorité.
Ainsi, les questions de ce dernier Conseil Communal portaient sur les sujets suivants :

1° IRE – Modification des conditions d’autorisation

L’Institut National des Radioéléments (IRE) a introduit une demande pour modifier un article de ses conditions d’autorisation d’exploitation portant sur la quantité d’uranium 235 entreposée sur le site.
Afin de mettre en place une solution de retraitement pour ces résidus, l’IRE a besoin d’un délai supplémentaire pour éviter que la limite administrative sur la capacité maximale d’entreposage ne soit atteinte avant l’évacuation vers le site de retraitement.
Une demande a été transmise aux communes situées dans un rayon de 5 km autour du site, et donc à Sambreville. Les remarques et objections éventuelles peuvent être formulées pendant une enquête publique au terme de laquelle les collèges des bourgmestres et échevins pourront émettre un avis.
A l’heure où la question est posée aucune enquête n’est encore visible sur le site communal.
Qu’en est-il exactement ?

2° Terrain synthétique de la Jeunesse Tamines.

Suite à l’émission « Questions à la une » de la RTBF, une enquête mettant en cause les risques de toxicité des billes de caoutchouc contenant des hydrocarbures aromatiques polycycliques, potentiellement cancérogènes, sur de nombreux terrains de sport a été diligentée et des normes plus strictes ont été établies baissant les seuils à 20mg/kg.

  1. Les nouveaux seuils sont-ils respectés à Tamines ?
  2. Nous savons également que ces hydrocarbures s’infiltrent dans le sol. Un système est-il prévu pour éviter les infiltrations ?
  3. Par temps de pluie et donc de ruissellement, ces billes sont-elles récoltées ?

3° Zone bleue Place St Martin.

Le 26 octobre dernier le conseil communal votait la réalisation d’une zone bleue test sur 30 places de la place St Martin à Tamines.
Le 29 octobre, le bulletin de liaison destiné aux riverains confirmait cette décision en précisant que ce test s’effectuerait sur les emplacements les plus proches des commerces.
Il me revient que la faisabilité serait contestée. Pourriez-vous nous faire l’état de la situation ?

Bilan de la législature

Profitons de ce bilan pour rappeler quelques sujets abordés parmi les plus de 100 questions qui ont été posées par les Conseillers ECOLO durant cette législature.

  • La gratuité de la taxe et du conteneur de déchets organiques pour les gardiennes ONE.
  • Les travaux de la place d’Auvelais
  • Le devenir de la gare de Tamines
  • Le plan « Grand Froid » – les abris de nuit.
  • Les trottoirs au Pré des Haz qui font défaut.
  • Le financement de la Zone de Police et de la zone de secours
  • Le financement de système médical de garde par la commune
  • La sécurité des seniors via le système des boites jaunes seniors
  • La dangerosité du terrain de football synthétique de La Jeunesse Tamines
  • Plateaux repas CPAS qui sont livrés dans un contenant en plastic jetable.
  • Le redéploiement du centre de Tamines – la propreté – le commerce – l’attractivité
  • Le désenclavement du quartier « Le Prahy »
  • Viabuild et ses nuisances à la Larronnerie
  • Nuisances sanitaires autour des sites nucléaires
  • Fonds FEDER – Parc ORES
  • Santé : Enterrement de la Ligne Haute tension ELIA entre Gembloux et Auvelais…

Un grand merci à nos Conseillers pour l’excellent travail d’opposition constructive effectué pendant ces 6 années.

Ce travail de terrain et d’instances a sans nul doute été remarqué et apprécié, puisque lors des élections d’octobre les Sambrevillois.es, par leur vote, ont permis qu’ECOLO soit représenté par notre conseiller sortant et par trois nouvelles conseillères

Ainsi, Jean-Luc Révelard, Stéphanie Rota, Marie Masia et Cécile Op de Beek prêteront serment ce 3 décembre entamant ainsi leurs nouveaux mandats.

Avec le soutien de la Locale ECOLO-Sambreville, cette évolution, va permettre d’intensifier encore le travail de terrain pour porter mieux encore les valeurs de l’écologie politique. Vous pouvez compter sur nous pour relayer vos préoccupations et proposant des solutions durables, sociales , économiques et environnementales.

Souhaitons leur plein succès.

Share This